Notre label Women Care Certified

Cafetal est heureux et fière de travailler avec Cecilia Genius, cette productrice a fait de la défense des femmes dans le secteur du café une de ses priorités. 

Les femmes réalisent environ 70% du travail dans les champs de café mais elles doivent faire face à de nombreux défis : 

  • Leur salaire moyen est inférieur à celui des hommes
  • Elles sont victimes de maltraitance et parfois même d’abandon 
  • Les femmes produisent en moyenne 20% de moins que les hommes car elles ont moins accès aux ressources telles que les graines ou le matériel de travail.

En 2003, deux américaines entament un voyage au Costa Rica et au Nicaragua et font face à de nombreuses inégalités. Elles décident de mettre en avant le travail des femmes et d’établir une connexion entre elles au niveau international, l’idée de « International women’s coffee alliance » nait. En 2005, un groupe de femmes costariciennes se forme afin de créer une alliance avec la IWCA. Cette alliance donne naissance à la « Alianza de mujeres en Café » (AMCCR), le premier chapitre latino-américain à naître. Aujourd’hui la IWCA compte un groupement de femmes dans la majorité des pays producteurs de café et dans certains pays consommateurs. En Europe, un groupement s’est formé à Hambourg en Allemagne connu sous le nom de « Internationale Frauenkaffe Allianz deutsches Kapitel » (IFKAD). 

Au Costa Rica, afin de pouvoir jouir de plus de visibilité et pour pouvoir atteindre ses objectifs la AMCCR a créé une certification : Women Care Certified. Afin de pouvoir être certifiée les productrices ou groupement de productrices doivent répondre à différents critères : 

  • L’égalité homme / femmes (même salaires et même avantages comme l’accès à la formation)
  • La traçabilité du grain 
  • La durabilité environnementale : réduction des intrants, aucun produits chimiques près des cours d’eau, utilisation de la pulpe de café comme engrais naturel

… Suite à rédiger : les réussites de la IWCA